fermer
Découvrir
Jackets Eric Moncler Down Mens RedDoudoune 2017 New Style NXwOP8nk0Livres Auteurs Lecteurs Critiques Citations Listes Quiz Groupes Questions Prix Babelio
veste veste revers léger bureau blazer de H31ZU moto blouson De cloutée Ceinture biker manteau ou zippé Boucle veste moto pour léger rxQhdtBsC
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures connexion avec
Inscription Classique
manches taille sans Nike Doudoune LRakuten 54RLqjA3
ISBN : 2803634953
Éditeur : Le Lombard (09/01/2015)

Note moyenne : 2.94/5 (sur 32 notes) de vêtement pas femmecollection cherLa Vêtement femme XiPkuZO
Résumé :
Les chasseurs de prime ont enfin retrouvé la trace de Carter, le bandit le plus recherché du pays. Prêt à tout pour sauver sa peau, ce dernier abandonne sa famille aux mains de ses poursuivants. Dix ans plus tard, son fils est à son tour devenu un hors-la-loi sans pitié. Rongé par les remords, Carter décide le sauver à tout prix du sort qui l'attend.

Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
femme Horspist Blouson fourrureHorspist tissu avec en 4ARj5L 03 février 2015
Signaler ce contenu Blouson mcbrody Ryder red Mc Soldes 884 Gregor Rouge TKlFJ1c Voir la page de la critique
Un western violent dans lequel l'attitude d'un père voleur et assassin détermine le futur non moins glorieux de son fils... et c'est tout.
Scénario minimaliste (d'Yves H.-le fils), guère plus de texte, beaucoup de violence et effusion de sang gratuites.
Trois étoiles quand même pour cette BD one-shot d'une soixantaine de pages parce que j'aime bien les sales gueules suintantes de méchanceté dessinées par Hermann-le père... bien que les diables et gaillards se ressemblent bougrement : tronches burinées et ridées, mastocs, bas sur pattes (quand ils descendent de leurs canassons) et puant de crasse (ben non, ça ne sent pas heureusement, mais ça se voit !). Manque juste l'harmonica de Morricone...
Trois étoiles aussi pour les paysages de cette région désertique et aride de Sweetwater dans le Wyoming que Hermann en tant que bon aquarelliste à su encenser à merveille.
Oui, je préfère le père... j'espère que le fils me pardonne...
Commenter J’apprécie 56 0

Blouson mcbrody Ryder red Mc Soldes 884 Gregor Rouge TKlFJ1c

Blouson mcbrody Ryder red Mc Soldes 884 Gregor Rouge TKlFJ1c
Crossroads 29 novembre 2015
Signaler ce contenuVoir la page de la critique
Hermann, père et fils, s'attaquent au western.
Buck Carter est un être qui se construit dans la violence définitive.
Son meilleur ami, son flingue qu'il fait parler justement plus souvent qu'à son tour.
Aussi, lorsque ce dernier, pourchassé par une meute en voulant à sa peau, croit retrouver la paix auprès des siens qu'il mène à la dure, c'est dans un vacarme assourdissant de mitraille qu'il en réchappe miraculeusement.
Jeb, le fils maudit, en sortira également indemne après avoir assisté à l'assassinat de sa mère.
C'est sur deux chemins poussiéreux qu'ils tailleront désormais la route séparément. Buck toujours coursé par la horde. Jeb en apprenant un peu plus chaque jour sur la question d'hérédité bien loin d'adopter certains principes religieux du type "Tu aimeras ton prochain comme toi-même", "Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, tends-lui aussi la gauche" ou bien encore "Jeanne d'Arc, elle a frit, elle a tout compris".
Si le dessin d'Hermann me parle toujours autant, difficile d'en dire autant du scénario concocté par son Yves H. de rejeton.
Un canevas d'ultra-violence répétitif manquant furieusement d'inventivité.
Les corps tombent comme des mouches, la faute à de méchants trous de balle. Sale ambiance dans l'Ouest Américain.
Une BD graphiquement aboutie, comme d'hab', mais au scénario aussi épais et consistant qu'un casse-dalle SNCF, c'est possib'...
Doudoune TAUPE Doudoune Femme Cha basic SUVqzMLpG+ Lire la suitedoudoune pas cher cher femme burberry burberry doudoune femme doudoune femme pas burberry jSUGqzLMpV
Commenter J’apprécie 38 0
Blouson mcbrody Ryder red Mc Soldes 884 Gregor Rouge TKlFJ1c
cicou45 26 février 2015
Signaler ce contenuVoir la page de la critique
Reçu à l'occasion des vingt ans de la collection "Signé" publié chez le Lombard, cela va maintenant faire plus d'un an que je reçois quelques publications donc je vais commencer cette critique en remerciant les éditions en questions ainsi que Babelio, partenaire de cette opération. Comme les autres ouvrages que j'ai lus jusqu'à présent, j'ai bien pu me rendre compte que cette collection était de qualité, relevant même de la ban,de-dessinée de haut de gamme si je peux me permettre d'employer ce terme. En revanche, ce qui m'a dérangé n'est non pas tant le scénario qui, étant donné qu'il s'agissait d'un western, se devait d'être violent (cela, je m'y attendais) mais certaines scènes (du moins une ou deux en particulier) que j'ai trouvé très crues et qui m'ont un peu dérangées dans ma lecture (oui, je sais, je suis trop sensible surtout en ce qui concerne les scènes de viol et autres dans ce genre mais je n'y peux rien, c'est dans ma nature).
Bref, revenons-en un peu à l'histoire en elle-même. Cela se déroule en 1876 dans l'état du Wyoming situé dans l'Ouest des Etats-Unis et le lecteur suit la vie de Buck Carter, un bandit recherché dans tout l'état puisqu'il a réussi à s'évader. Il est non seulement recherché pour avoir commis des vols, agressions mais aussi des meurtres. Cependant, si Buck est un homme considéré mauvais aux yeux de la loi, il est aussi un mari et un père. Père avant tout puisqu'il ne pardonnera jamais à sa femme de ne pas l'avoir soutenu en reprenant son nom de jeune fille (signe qu'elle ne le considérait plus comme son mari), n'éprouvant aucun regret lorsqu'elle se fera tuer à sa place. Mais sous ses apparences d'homme sans coeur, Buck tentera désespéramment de reconquérir l'amour de son fils Jeb. le lecteur suit ici les aventures des Carter père et fils, qui, durant plusieurs années, ne vont jamais se revoir mais vont un beau jour se retrouver de nouveau face à face...
Blouson mcbrody Ryder red Mc Soldes 884 Gregor Rouge TKlFJ1c
Un ouvrage violent, il est vrai, mais dont le scénario doit probablement reproduire ce qui se passait en ce temps-là (et malheureusement, la scène qui m'a le plus choquée et dont je vous parlais en introduction, continue à se produire de nos jours) avec un graphisme extrêmement bien travaillé. Et cerise sur le gâteau, si cette histoire raconte en partie l'histoire d'un père et de son fils, figurez-vous que cette bande-dessinée a été réalisée par Hermann (le dessinateur) et son fils Yves.H (le scénariste). Un ouvrage que je me dois donc de recommander à tous les passionnés de bande-dessinée ou tout simplement aux amateurs. Attention, âmes sensibles, s'abstenir !
+ Lire la suite
Commenter J’apprécie 26 0
Davalian 05 juillet 2017
18 24 légère mois Zara fille Doudoune IY7bvgyf6
Signaler ce contenuVoir la page de la critiqueBlouson mcbrody Ryder red Mc Soldes 884 Gregor Rouge TKlFJ1c
Quel choc ! du jamais lu ! Sans pardon est unique en son genre. le découvrir à l'heure où le genre du western est réinvesti, grâce notamment au succès rencontré par la série Undertaker, est une expérience déroutante. Cette lecture va être difficile à oublier, tant l'approche est originale et crue. Voici un one-shot qui marquera les esprits.
L'histoire est minimaliste, sombre et sordide à la fois. de soi-disant défenseurs de la loi aux méthodes sadiques recherchent Buck Carter, un anti-héros qui n'a rien à envier à ses poursuivants. La confrontation entre méchants fait des victimes qui peuvent elles-aussi succomber au côté obscur : le tableau est impressionnant. Pauvre destin que celui de Jeb...
Ici les coups de feu, morts violentes et jurons sont tous aussi (sinon plus) nombreux que les dialogues. Il faudra se faire à cette approche. Aucune explication n'est donnée sur le pourquoi du comment, aucun commentaire sur les nombreuses ellipses. Il est question d'une poursuite et il faudra avoir l'estomac bien accroché pour suivre le rythme : tortures, viol, exécutions, meurtres gratuits, membres sectionnées, têtes explosées, incendies : le ton est donné dès les premières pages.
Et avec cela, l'album est de toute beauté. Chaque planche est ici l'occasion pour Hermann de se surpasser. Chaque case ne contient pas un dessin mais une aquarelle. Les paysages sont sublimes et inquiétants, les traits des personnages saisissants de réalisme et de désespoir. Ici le réalisme et la précision s'allient constamment à la violence, à la peur. Cette dichotomie fait froid dans le dos.
La postface est une d'une aide précieuse. Elle éclaira littéralement l'album. Sa présence et sa lecture sont indispensables et donnent un supplément d'âme à l'histoire. Une histoire d'un père et d'un fils racontée par un fils et dessinée par un père : il fallait y penser.

Le propos est dur, plusieurs séquences sont difficiles à supporter et certains choix peuvent choquer ou interroger (notamment sur le rôle des femmes), mais Sans pardon reste un chef d'oeuvre unique en son genre. Une expérience qui redéfini le genre du western.
+ Lire la suite
Commenter J’apprécie 13 0
Blouson mcbrody Ryder red Mc Soldes 884 Gregor Rouge TKlFJ1c
bdelhausse   col 100 light velours CAROLL Beige Doudoune montant en f7yb6g12 septembre 2017
Signaler ce contenuVoir la page de la critique
Commençons par la fin, sans réellement spoiler... Les notes en fin de tome nous apprennent qu'Yves H. est le fils d'Hermann. Sans réellement le savoir, je l'avais deviné à la lecture de ce one-shot. Pourquoi? Parce que seul un (très) proche pouvait livrer un tel scénario à Hermann. Peu de texte, un récit linéaire, destiné à mettre en valeur le trait d'un des meilleurs dessinateurs de ces 30, 40 dernières années (et pour les siècles des siècles, amen).
Bref, au nom du père, du fils et du malsain esprit, nous assistons à une chasse à l'homme sur laquelle vient se superposer une vengeance. Des tronches, comme Hermann sait nous les faire (res)sentir. Personne pour racheter l'autre. Les truands sont des deux côtés, ils portent l'étoile ou pourchassent les malfrats. D'ailleurs, pourquoi sont-ils recherchés? On ne le sait pas vraiment et on s'en fout, ou pas. Tous les coups sont permis, ou pas...
Récit monotone. Dessin monotone aussi (au-delà du coup de crayon d'Hermann qui reste impressionnant). le Wyoming qui sert de décor à ce one-shot (où l'on use beaucoup son 6-coups), nous apprend la postface, n'est pas celui de Comanche, mais le "vrai"... encore que je m'interroge sur l'idée de vrai dans une BD... Et finalement je regrette cette recherche du vrai... La fiction est parfois bien plus intéressante que la vérité.pour 1 Accessoires Noir Pack Chicha Pro 3 en n80kPwO
On secoue l'ouvrage, il reste la preuve qu'Hermann père est un grand parmi les plus grands. Avais-je besoin de Sans Pardon pour le confirmer? Poser la question, c'est y répondre.
+ Lire la suite
Commenter J’apprécie 5 0

critiques presse (4)
ActuaBD 27 janvier 2015
Sombre et violent, ce one-shot "tarantinesque" se lit d’une traite, fidèle à la tradition "hermannienne" hard boiled. Peu de place est laissée aux états d’âme, seuls comptent les actes des personnages. Et ceux-ci sont sans pitié.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Femme cher Areca Norway Doudoune Noir Geographical pas 1FJcK3Tul
Auracan 19 janvier 2015
La belle collection Signé s'enrichit là d'un grand western et d'un des meilleurs albums d'Hermann, avec pour seule réserve sa violence omniprésente.
Lire la critique sur le site : Auracan
rose Doudoune M S abercrombiefitch abercrombiefitch rose M Doudoune S m0nOv8wN
BDGest 30 décembre 2014
Graphiquement, le résultat est globalement bon, certaines scènes d'extérieures quasi-muettes se révélant même admirables d'efficacité. Seule la physionomie rébarbative et généralisée des personnages (des hommes plutôt petits, épais, voire denses) se fait remarquer. Rien de très grave au final, en tout cas qui n'aurait pu être excusé si le récit avait été prenant ou, a minima, vaguement intéressant.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario 22 décembre 2014
Sans pardon est un western, un vrai. Un western âpre et cruel, violent et sanglant, dérangeant et fascinant. Un western dans la lignée de ceux d'un Sam Peckinpah ou d'un Clint Eastwood, par exemple.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
cicou45 26 février 2015homme 6d9f7492f9 en noir pour pyrenex doudoune risor 8On0vmwN
Signaler ce contenuVoir la page de la citation
_Ça devait être mon jour de gloire, mais c'est un de mes hommes qui en a décidé autrement. Marrant, non ?
Comment veux-tu que ce foutu pays se reconstruise si on ne peut même pas compter sur de bons associés ?
Commenter J’apprécie 11 0Blouson mcbrody Ryder red Mc Soldes 884 Gregor Rouge TKlFJ1c
Lire un extrait
Videos de Yves H. (8) Voir plusAjouter une vidéo
Retrouvez votre livre dans notre librairie en ligne ! :
Duke - tome 3 - Je suis une ombre de Yves H. et Hermann aux éditions Le Lombard https://www.lagriffenoire.com/139155-achat-bd-duke---tome-3---je-suis-une-ombre.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
autres livres classés : westernVoir plus
Lucky Luke, tome 18 : Le Bandit manchotBob de Groot

8 critiques 4 citations

Lucky Luke, tome 20 : Billy the Kid Morris

19 critiques 15 citations

Lucky Luke, tome 15 : L'Evasion des Dalton Morris

9 critiques 11 citations

Lucky Luke, tome 3 : Dalton City Morris

14 critiques 22 citations

Lucky Luke, tome 13 : Le Juge Morris

12 critiques 29 citations

Acheter ce livre sur

Intégrer

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère
Durango, tome 2 : Les forces..Yves Swolfs

Bouncer, Tome 7 : Coeur doubleAlejandro Jodorowsky

L'étoile du désert : L'intégrale, ..Stephen Desberg

Marshal Bass, tome 1 : Black..Darko Macan

Undertaker, tome 4 : L´ombre..Xavier Dorison

Wanted, tome 1 : Les frères BullThierry Girod

Les Dernières Actualités Voir plus
Top 5 des adaptations récentes de Stephen King
Sur les traces d'Antonin Artaud au Mexique
Rentrée littéraire 2019 : ce que lisent les libraires
Autres livres de Yves H. (8) Voir plus
Station 16

16 critiques 6 citations

Manhattan Beach 1957

5 critiques 1 citation

Sur les traces de Dracula, t..

4 critiques 1 citation

Retour au Congo

4 critiques Blouson mcbrody Ryder red Mc Soldes 884 Gregor Rouge TKlFJ1c 3 citations

Duke, tome 3 : Je suis une o..

4 critiques

Sur les traces de Dracula, t..

1 critique


Lecteurs (58) Voir plus
kvinpr
yvesdemay
Krusty




Auteurs proches de Yves H.
Yves Swolfs
Jean Dufaux
Joann Sfar
Jean-Michel Charlier
Jean Giraud
Morris
Quiz Voir plus

Les indiens d'Amérique du Nord

Publié pour la première fois en 1970 aux États-Unis, ce livre de Dee Brown retrace les étapes de la Conquête de l'Ouest et les massacres des indiens entre 1860 et 1890 :

Enterre mon corps Wounded KneeEnterre mon cœur à Wounded KneeEnterre mon âme à Wounded KneeEnterre mon esprit à Wounded KneeEnterre mon scalp à Wounded Knee
10 questions
151 lecteurs ont répondu
Thèmes : conquete de l'ouest , far-west , western , ute , navajos , Nez Percé (Indiens) , comanche , Apache (Indiens) , Cheyennes (Indiens) , Sioux (Indiens)Blouson mcbrody Ryder red Mc Soldes 884 Gregor Rouge TKlFJ1c , indiens d'amérique , littérature américaineCréer un quiz sur ce livre
Navigation
AidePublicitéBlouson mcbrody Ryder red Mc Soldes 884 Gregor Rouge TKlFJ1cMasse critiqueContactBabelthèqueSites PartenairesBlogA proposListes de filmsDéfi Babelio
Suivez-nous
retour en haut de page
© BABELIO - 2007-2018

Les cookies assurent le bon fonctionnement de Babelio. En poursuivant la navigation vous en acceptez le fonctionnement En savoir plus